Expressions allemandes compressor

Best-of des expressions allemandes

Il n'y a rien de tel pour s'approprier une langue que d'en connaître des expressions et dictons. Les images et l'humour qui s'y trouvent sont un des aspects les plus sympathiques de la langue et des cultures qui s'y expriment. Parfois, on retrouve la même expression ou presque dans deux langues, comme si elles décrivaient un vécu universel. Parfois, au contraire, il est impossible de comprendre l'origine d'une expression.

L'allemand ne manque pas de proverbes et expressions originales et surprenantes. En voici un best-of !

Comme dans de nombreuses langues, les univers de la table et du monde animal inspirent de nombreuses images. La plupart de ces expressions rentrent dans ces catégories !

 

Meilleures expressions allemandes : Catégorie gastronomique

 

Un article sur la gastronomie allemande vous avait déjà été proposé sur notre blog partenaire Étude Kiné Allemagne. Voyons maintenant ce qu'il en est des expréssions liées à la gastronomie.

« Da haben wir den Salat!»: « là on a la salade! ». Ce n'est pas une façon de dire 'à table', mais de parler d'un gros désordre ou contretemps. Avec un zeste d'humour, juste avant que la moutarde vous monte au nez.

 

« Das geht mir auf den Keks! »: ça me va sur le biscuit. En fait, on dit la même chose en français, sauf qu'en français le biscuit est un haricot: « ça me court sur le haricot ».

 

«Abwarten, und Tee trinken ». « Attendre, et boire du thé. » Se dit dans les moments d'attente d'un résultat ou de temps difficiles pouvant s'annoncer : après un concours, un examen médical, ou avant une tempête. On ne peut (plus) rien y faire, mais on peut toujours boire du thé en attendant. Et savoir attendre, c'est important, car : « In der Ruhe, liegt die Kraft », « la force se trouve dans le calme ».

 

Quant à l'impatience, « Das macht den Kohl auch nicht fett » : littéralement, « ça ne graisse pas le chou non plus », c'est-à-dire: ça n'aide pas.

 

Sous-catégorie « saucisse »

Oui, la saucisse et l'Allemagne, c'est un cliché.  Mais un cliché dont les expressions suivantes se nourissent bien !

« Das ist mir Wurst! »

Littéralement: « ça m'est saucisse »! C'est à dire : ça m'est égal. Sous-entendu, peut-être : ce ne sont pas les saussisses qui manquent ?

« Alles hat ein Ende, nur die Wurst hat zwei » : tout a une fin, sauf la saucisse qui en a deux.

Ce dicton, qui pourrait être attribué à une fine sagesse populaire, est en fait tiré d'une chanson de 1987, dont c'est le titre. Tenez-vous bien : c'est une chanson de rupture. 

 

'Spiel doch nicht die beleidigte Leberwurst!'

Littéralement : ne joue pas à la saucisse de foie vexée ! On pourrait traduire par « tu ne vas pas te vexer pour ça ! ». Pourquoi la saucisse de foie ? Après quelques recherches, le mystère reste malheureusement entier.

 

 

Meilleures expressions allemandes : Catégorie animalière

 

« Der frûhe Vogel fängt der Wurm ». Un dicton cher aux personnes qui se lèvent tôt,  « l'oiseau du matin attrape le vers » est l'équivalent allemand de « l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ». Ces derniers temps, des designers visiblement peu matinaux prennent leur revanche et on trouve souvent dans les boutiques cartes, sacs ou t-shirts avec la phrase « Der frühe Vogel kann mich mal ». C'est-à-dire : « l'oiseau du matin peut aller voir ailleurs si j'y suis ».

« Das Leben ist kein Ponyhof ». La vie n'est pas un club de poney.

En français, on dirait que tout n'est pas rose dans la vie. La vie est-elle donc plus rose dans les clubs de poney ?

En tout cas, les sourires de chevaux sont suspects. « Hör auf zu grinsen wie ein Honigkuchenpferd », « Arrêtre de sourire comme un cheval en pain d'épice ». Sourire comme un cheval en pain d'épice, c'est avoir l'air un peu trop content : soit béat, soit un peu méchant, comme les chevaux en pain d'épice au sourire en glaçage sucré.

« Mein Name ist Hase, ich weiss von nichts », « Mon nom est Lièvre, je ne sais rien ».

On utilise l'expression pour dire : « je ne vois pas de quoi tu parles ». Pourquoi un lièvre ? En fait, Hase est ici un nom propre. L'expression est une citation d'un certain Victor von Hase, qui en 1855, comparaissait devant un tribunal, et voulait faire savoir (un peu vite) qu'il ne savait rien.

« Da steppt der Bär im Kettenhemd! »: « Là, l'ours danse les claquettes en cotte de maille ! » se dit lorsqu'un lieu (notamment une fête, mais pas nécéssairement) est plein à craquer, ou encombré. Pourquoi un ours, pourquoi des claquettes, pourquoi une cotte de maille ?

Tant de questions pour une seule expression, da wird doch der Hund in der Pfanne verrückt !

Wie bitte?

« Da wird doch der Hund in der Pfanne verrückt !»  « mais le chien dans la poèle en devient fou !' ». Il s 'agit, là aussi, d'une expression parfaitement inexplicable. À peine l'ours sorti de sa cotte de maille, voilà maintenant qu'un chien s'agite dans une poèle. Pourquoi ? Mais parce qu'il s'étonne, pardi !

Il n'est pas le seul. C'est peut-être d'ailleurs pour ce qui est de l'étonnement que les expressions allemandes se surpassent. Savez-vous ce qu'ont en commun un « vieux Suédois », une « fée de la forêt » et un « cher monsieur club de chant »? Non, évidemment.

Eh bien, « Alter Schwede ! », « Holla, die Waldfee ! », et « ach du lieber Herr Gesangsverein ! » sont trois façons différentes  d'exprimer votre étonnement en allemand.

C'est à n'y plus rien comprendre, mais très drôle à utiliser.

 

Justement : s'il vous arrive de vous sentir perdu, vous pourriez dire : « ich verstehe nur Bahnhof », « Je ne comprends que gare ». Ce qui signifie... que vous n'y comprenez rien !

Si vous n'y comprenez vraiment rien c'est qu'il est temps de travailler votre allemand, cet article sur les techniques pour progresser rapidement en allemand peut sûrement vous intéresser :)